mercredi, septembre 18, 2019
L'Homme Tendance

Apportons une touche féminine au Poker

On ne présente plus le Poker, ce jeu de carte devenu mondialement connu depuis quelques décennies, et qui s’est fait sa place un peu partout, que ce soit à la télévision ou sur internet. Avec plus de 40 millions de joueurs en Amérique du Nord et en Europe, le Poker est maintenant un jeu de masse qui touche un public très large… mais pas tellement diversifié. Même si les chiffres changent selon les études, le taux de participation de femmes dans des tournois aux casinos se situent entre 5 et 10%. Nous allons voir avec cet article quelle en est la cause, et comment changer cette situation.

Shannon Elizabeth actrice et joueuse de Poker

Shannon Elizabeth actrice et joueuse de Poker

Pourquoi si peu de femmes autour des tables de poker ?

S’il est souvent agréable d’avoir une présence féminine à sa table, ce sentiment n’est pas toujours réciproque. Comme l’a dit Jessica Welman, l’atmosphère au casino peut fortement décourager. La novice venue tenter sa chance, si elle passe un moment désagréable, ne reviendra surement jamais. Cela se joue souvent sur de petites choses, des détails anodins mais qui peuvent rendre l’expérience désagréable.

Cate Hall, une joueuse professionnelle, faisait l’état l’année dernièr de ce sexisme très présent en tournoi, en constatant plus de 10 commentaires déplacés sur le fait qu’elle soit une femme par session de jeu, et cela dans les conditions les plus « soft ». Elle rajoute que si elle ne jouait pas professionnellement, mais juste pour passer un bon moment, elle n’y retournerait surement plus jamais. Une conviction généralisée voudrait que les femmes soient moins bonnes (presque génétiquement) que les hommes au Poker, ce qui fait qu’il arrive encore qu’on explique certaines règles de jeu basique aux meilleurs joueuses françaises.

Les femmes sont plus présentes sur les plateformes de poker en ligne

Cet état de fait est tellement ancré que, d’après une étude, 35% des joueurs en ligne seraient des femmes, donc au moins 3 fois plus qu’en tournoi « live » ! En effet, on peut plus facilement cacher son sexe, et toutes remarques (même les plus virulentes) peuvent être relativisées car on ne les vit pas « frontalement ». D’ailleurs, il existe des sites en ligne n’offrant même pas de chat de discussion, ce qui empêche encore plus d’être touché par du sexisme. Mais faut-il s’en satisfaire ? Bien sûr que non, un tel écart est même presque un aveu d’échec des casinos.

Comment attirer plus de femmes en tournois de poker physiques ?

Pour contrer sexisme et désertion des femmes, les casinos ont dès les années 70, commencé à organiser des tournois exclusivement féminins, appelés Ladies Event, afin d’acclimater les nouvelles joueuses à ce milieu si particulier. Ce sont souvent des réussites, et l’idée s’est bien démocratisée depuis. Seul problème : la légitimité de tel tournoi n’est pas du tout assurée par la loi, qui garantit qu’aucun événement ne peut discriminer son accessibilité selon le sexe. Conséquence : on se retrouve très souvent avec une part de participants masculins (qui vont parfois jusqu’à finir vainqueurs).

Liv Boeree mannequin et joueuse de poker

Liv Boeree mannequin et joueuse de poker

Evidemment, on condamne totalement ce genre de pratique vraiment pas maline. Mais ne nous arrêtons pas là. Darryl Fish avait étonné il y a un an, en ne voulant pas que soit inclut dans la photo de sa victoire au tournoi de Montréal, des Royal Flush Ladies. Il s’explique en disant que « le fait d’avoir des modèles féminins déambulant dans les pokerrooms pour le plaisir des yeux des hommes contribue à faire dans l’esprit de ceux-ci des femmes des objets et du poker un jeu masculin. »

Pour ce qui est du comportement en tournois, la question est plus compliquée. Le Poker est par essence même un jeu hostile, où le but est de trouver la faiblesse de son adversaire, pour lui soutirer son argent. Un adversaire énervé est un adversaire vulnérable, et donc jouer la carte du sexisme semble être un bon moyen de gagner de l’argent facilement. En réponse à ce type d’argument, on peut déjà dire que d’un point de vue morale c’est tout de même très critiquable, mais surtout même pour ceux pensant que la fin justifie les moyens, nous ne sommes pas sûr que ce soit une bonne technique à moyen, voir à long terme. L’afflux de nouveau joueur en compétition est toujours une bonne chose pour le compétiteur professionnel, cela veut dire de potentiel gain plus facile. Hors, en continuant ce genre de manœuvre, est-ce que l’on ne se prive pas de tout un pan d’un public potentiel, qui pourrait éventuellement former le « second Boom du Poker » ? A la fois plus morale, et plus rentable à long terme, être respectueux avec la gente féminine devrait être l’attitude gagnante que tout homme se doit d’adopter.

Donnez une bonne note à ce post

About The Author

Guillaume, pogonophile et passionné de nouvelles tendances qui profitent aux hommes modernes. J'ai créé ce blog/site en 2013 pour étoffer l'offre de conseils et bons plans pour hommes sur internet avec un angle édito orienté parfois hypster, dandy, classique, trendy, biker, barbus, gay friendly... Bref, l'objectif est de partager une passion de la mode, des soins et des bons plans masculins.

Comments are closed.