L'HOMME TENDANCE

L'homme Tendance: blog lifestyle pour hommes trendy, urbain, hypster, bobo,dandy gentlemen bikers

Réduire le coût de votre assurance jeune conducteur

Assurance voiture jeune conducteur : comment alléger les coûts ?

Les statistiques sont claires : la vitesse, l’alcool et la drogue sont les causes majeures des accidents routiers. On ajoutera à tout cela l’inexpérience ou l’inconscience de certains chauffeurs, la difficile cohabitation entre les voitures et les 2-roues, l’incivilité de certains chauffeurs (délit de fuite entre autres), etc. Eh bien, la catégorie des chauffeurs novices n’est jamais très loin quand on mentionne les problèmes de la circulation. Les chauffeurs novices sont des assurés à risques « par excellence ».

Assurance voiture jeune conducteur
Assurance voiture jeune conducteur

Alléger la surprime par l’apprentissage anticipé

L’apprentissage anticipé permet à un chauffeur novice de réduire de moitié le taux de la surprime. Malgré tout, rien n’est gagné d’avance. S’il veut que tout se passe bien, il devra être un conducteur modèle. Mais brièvement, comment marche la surprime ?

La première année, le taux est de 100 % par rapport à la prime initiale. Une réduction de moitié est concédée par l’assureur pour la 2e puis pour la 3e année. Au bout de 3 ans, la surprime disparaît. Avec l’apprentissage anticipé, le taux de départ est de 50 %. Pour une assurance voiture jeune conducteur, l’apprentissage anticipé est un moyen d’alléger les coûts, sous certaines conditions.

Effectivement, la baisse annuelle du taux de la surprime n’est concédée que si l’assuré n’est responsable d’aucun accident durant l’échéance écoulée. Il va de soi que ce n’est ni avec les virées nocturnes euphoriques en voiture ni avec l’alcool au volant que la surprime disparaîtra à partir de la 4e année.

Assurance chauffeurs novices
Assurance chauffeurs novices

L’assurance au kilomètre : une bouée de sauvetage pour les jeunes conducteurs ?

Grosso modo, avec une assurance auto au kilomètre, l’assuré ne paye qu’en fonction du nombre de kilomètres qu’il a parcourus. Ce système est très rentable pour ceux qui roulent peu. Dans la pratique, la majorité des assureurs fixent un kilométrage annuel à ne pas dépasser, sous peine de majoration de la prime.

Pour les chauffeurs novices, le kilométrage tarifaire est plutôt mensuel. Mais le principe est le même puisque tout dépassement est fortement pénalisé par l’assureur. Là où les choses se corsent, ce sont les restrictions visiblement déconnectées de la réalité de la vie d’un jeune : interdiction de conduire la nuit et le week-end, entre autres.

Sinon, le jeune chauffeur peut être inscrit dans la police d’assurance de ses parents. Pour ce faire, il faut obtenir l’accord de l’assureur. Ce dernier s’intéressera de très près à l’historique de conduite. Et c’est certain qu’il refusera si, par exemple, le jeune est connu des services de police pour conduite en état d’ivresse. Bref, des solutions d’allègement existent, et la première d’entre elles, c’est la conduite responsable du jeune conducteur.

10 astuces pour les jeunes conducteurs en vidéo.

Un peu moins fun, retrouvez ci-dessous le dernier sport TV 2015 pour la sécurité routière.


Assurance auto jeune conducteur : tout ce que vous devez savoir

Vous avez désormais lu un panel d’informations concernant l’assurance auto pour jeune conducteur assez important. Peut-être que vous n’avez pas tout retenu, ou peut-être que vous ne savez pas si vous avez retenu les informations essentielles. On vous propose de vous faire un résumé de tout ce qu’il y a à savoir sur l’assurance auto jeune conducteur, pour être certain que vous avez intégrés les bonnes informations.

Les différentes formules d’assurance

Tout d’abord, la première information que vous avez à retenir, c’est qu’il existe plusieurs formules d’assurance auto. Cela est valable pour les jeunes conducteurs, comme pour les plus expérimentés. Cependant, les risques couverts ne sont pas toujours les mêmes pour les uns ou pour les autres. La seule formule commune est la formule essentielle, basique, qui couvre les risques à assurer obligatoirement, soit ceux-ci chez Axa, par exemple :

  • la responsabilité civile
  • la sécurité du conducteur
  • la garantie Joker
  • la défense pénale
  • l’assistance 24h/24

Ensuite, vous pouvez choisir de souscrire à une assurance intermédiaire, qui vous offre plus de garanties, si jamais vous roulez souvent et que vous voulez être certain d’être bien couvert au niveau de votre assurance. Chez Axa, l’assurance jeune conducteur intermédiaire couvre les frais en cas de bris de glace, de vol ou d’incendie, de catastrophe naturelle et technologique, ainsi qu’en cas d’événements climatiques.

Enfin, si vous roulez beaucoup, que votre voiture est essentielle pour vous rendre au travail ou dans vos déplacements importants, alors vous pouvez choisir de souscrire à l’assurance complète ou tous risques. Toujours chez le même assureur, celle-ci pourra couvrir les frais et les réparations pour tout type d’accidents.

Le prix de l’assurance

Maintenant que vous connaissez les formules d’assurance auto pour jeune conducteur et que vous avez une idée des garanties proposées par les assureurs, on peut vous parler du prix de l’assurance auto. Celui-ci est généralement assez onéreux pour les jeunes conducteurs, comme ils ne sont pas expérimentés et plus à même de provoquer des accrochages que les conducteurs expérimentés. Le prix est donc majoré par les assurances.

On ne peut pas vous donner un prix fixe, comme tout dépend de l’assurance que vous allez choisir, du véhicule et de paramètres complémentaires qui vous sont propres. Cependant, si vous désirez obtenir une estimation fiable, vous pouvez vous rendre sur le site des différents assureurs et demander un devis en ligne ou par téléphone. Ainsi, vous pourrez commencer par comparer les devis, avant de vous rendre chez l’assureur qui propose le meilleur rapport qualité/prix.

Vous aurez alors l’occasion de discuter avec des conseillers, qui répondront à vos questions et seront présents pour vous aider dans vos démarches de souscription. Prenez le temps de discuter avec ces derniers, puis de réfléchir de votre côté, avant de prendre une décision. Lorsque celle-ci sera prise, vous n’aurez plus qu’à vous rendre chez votre assureur pour préparer le contrat, le lire et le signer.

Show More