L'HOMME TENDANCE

L'homme Tendance: blog lifestyle pour hommes trendy, urbain, hypster, bobo,dandy gentlemen bikers

Comment passer à une mode plus responsable ?

Depuis de nombreuses années, l’industrie de la mode est considérée comme l’une des plus polluantes au monde. Production massive de produits bas de gamme, utilisation déraisonnable de ressources naturelles comme l’eau pour produire, mais aussi de produits polluants comme le pétrole. Du côté des consommateurs, le choix est pléthorique, les collections se succèdent et les piles de vêtements bas de gamme s’entassent dans les placards. La fast fashion a fait son œuvre et on se demande aujourd’hui si nous avons la possibilité de faire marche arrière.

Quels réflexes pour une consommation plus responsable en matière de mode ?

Le marché de la seconde main

C’est un marché qui prend de plus en plus d’ampleur pour deux raisons :

  1. Les consommateurs deviennent de plus en plus responsables : au lieu de jeter, ils donnent ou vendent leurs vêtements et accessoires de mode qui peuvent encore servir.
  2. C’est également un moyen d’obtenir un certain retour sur investissement sur une pièce très peu portée par exemple. En plus, si elle trouve preneur, cette pièce fera le bonheur d’une autre personne. Tout cela sans acheter de vêtements neufs et donc sans activer l’industrie de la fast fashion.

Sur le marché des vêtements et accessoires de seconde main, on trouve vraiment de tout. Des manteaux quasiment neufs, des montres à peine portées ou encore des chaussures d’occasion pour homme. C’est ce que j’ai pu remarquer dans la catégorie de vêtements et accessoires de mode seconde main sur zalando.fr. En effet, même ce géant de la mode en ligne se positionne sur ce marché et veut offrir des alternatives moins chères et plus durables aux consommateurs français. C’est vraiment une bonne chose !

Chaussures seconde main pour homme
Chaussures seconde main pour homme

Faire le tri

Un des premiers réflexes à avoir, c’est de faire le tri dans ses placards afin de les désencombrer. Il est prouvé que des armoires bien rangées et épurées favorisent la bonne humeur et permettent de lutter contre l’angoisse et le stress. Faire le tri, c’est aussi un moyen de faire don des vêtements que l’on ne porte plus. Il existe des bornes de collecte qui servent ensuite soit à redistribuer les produits aux personnes qui en ont besoin, soit à envoyer ces vêtements au recyclage, là où les fibres seront triées, lavées, puis reconstituées pour produire de nouveaux vêtements tout beaux, tout neufs.

Une fois que vous avez fait le tri, inutile de vous ruer dans un grand magasin. Au contraire, faites le point calmement et demandez-vous si vous avez suffisamment d’affaires pour vivre, aller au boulot et chiller le week-end. Il est important d’évacuer le surplus et les vêtements « On ne sait jamais ».

Le made in France ou made in Europe

La plupart des vêtements que nous achetons sont fabriqués à l’autre bout du monde. Le bilan carbone d’un simple t-shirt est bien souvent catastrophique. Dans ce cas, que faire ? L’une des préconisations est de consommer plus local et donc d’acheter des vêtements et accessoires de mode fabriqués en France ou en Europe. Comment faire ? Je vous recommande de bien vérifier les étiquettes avant d’acheter ou tout simplement de vous renseigner sur les marques responsables et locales notamment sur internet. Certes, les prix seront peut-être un peu plus élevés mais la qualité sera bien supérieure et en plus vous entrerez dans une démarche d’achat plus éco-responsable. 

Par ailleurs, cette démarche favorisera aussi le développement de l’industrie de la mode responsable locale qui continue sa croissance en France avec en tête de liste Le Slip Français par exemple ou encore 1083, Splice, …

Les vêtements neufs à base de tissus recyclés

C’est sans doute l’avenir de la mode éthique et responsable. Dans cette logique, plusieurs marques se sont lancées dans ce projet malin de fabriquer des vêtements neufs avec des tissus recyclés issus d’anciens vêtements déposés en borne de collecte. Les fibres de ces pièces sont broyées, lavées et enfin de nouveau tissées pour fabriquer ces nouveaux produits. De cette façon, on peut traiter et réutiliser le coton et la laine par exemple. C’est un formidable exemple de démarche éthique qu’il faut absolument promouvoir. Par exemple on peut citer les marques suivantes : Hoppal, Montlimart, UBAC… 

Et vous, que faites-vous pour passer à une mode plus responsable ?

5/5 - (1 vote)
Show More

1 Comment

  • alexgodlex
    alexgodlex

    Il faut arrêter de présenter la seconde main comme de la consommation responsable c’est du greenwashing de dire ça !

    1) vous donnez de l’argent a des gens qui vont acheter des vêtements neufs avec et participez ainsi à la surproduction en permettant a des gens de changer de vêtement sans cesse puisqu’ils peuvent revendre.

    2) c’est déjà difficile de source ce qu’on achète neuf, mais dans l’occasion c’est impossible donc meme constat : vous donnez de l’argent indirectement a un business non responsable.

    Il faut bien mieux acheter MOINS, de meilleurs qualité, a des marques responsables. Et suivre MOINS la mode tout simplement : garder ses vêtements plus longtemps, les entretenir etc.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *