L'HOMME TENDANCE

L'homme Tendance: blog lifestyle pour hommes trendy, urbain, hypster, bobo,dandy gentlemen bikers

« J’AI ENVIE DE TOI » : la comédie hilarante de et avec Sébastien Castro

« J’AI ENVIE DE TOI » : la comédie hilarante de et avec Sébastien Castro

Le tout commence lorsque Guillaume emménage dans son nouvel appartement sis au 66 rue des Martyres. Rien ne laisse penser que son rendez-vous galant du soir va tourner au pire cauchemar de sa vie. Youssouf – qui ne s’appelle pas Youssouf en réalité – veut récupérer le dressing qui appartient à l’appartement de ses parents depuis 1966.

Pour ce faire, il découpe une ouverture dans le placard de Guillaume, réalisant ainsi une irruption dans la vie et l’intimité de celui-ci. Déconcerté par cette rencontre inattendue, au lieu d’envoyer le texto « J’ai envie de toi » à son match Tinder, Guillaume l’envoie à son ex…

Mauvaise manip…grosse erreur, mais Youssouf est là pour lui venir en aide…grosse erreur !

Il s’en suit une série de quiproquo, de misunderstanding qui transformeront un paisible rendez-vous amoureux en un cauchemar digne du Diner de con !

« J’AI ENVIE DE TOI » : la comédie hilarante magistralement portée par Sébastien Castro

Il faut dire que c’est facile avec le personnage campé avec brio par Sébastien Castro. A la fois touchant par sa naïveté, mais agaçant par sa… naïveté, qui sait modifier le plus simple en très compliqué, l’évitable en ingérable, la facilité en impossibilité !

Rapidement rien ne va plus : la vieille dame dont il est censé s’occuper pour la soirée va être vite oubliée sur son fauteuil roulant ; le rendez-vous galant de Guillaume se transforme en rencontre avec son ex qu’il veut éviter à tout prix. Youssouf couche avec Julie, qu’il pense être Christelle, qui s’appelle comme son ex, qui va coucher avec Sabine, qui ne demande qu’à passer une tranquille soirée d’anniversaire. Il y aura aussi un meurtre, qui s’avèrera ne pas en être un, pour finalement en être un… Vous suivez ?!

Quand les situations ubuesques semblent devoir s’arrêter, voici que débarque dans l’appartement Gaël, l’actuel compagnon de l’ex de Guillaume, maladivement jaloux et qui ne termine jamais…ses phrases !

Le tout dans un décor très réussi (une seule scène où sont représentés les 2 appartements -celui de Youssouf dans son jus des années 70 et celui de Guillaume au cadre soigné – qui reflètent les esprits de leurs occupants) où se déroulent les passages d’un logement à l’autre de manière extrêmement fluide…

Le public est conquis, les rires se font à pleine gorge…une pièce dont on a envie !

Qui est Sébastien Castro ?

Si son nom ne vous parle peut-être pas (encore), sa tête vous dira surement quelque chose. On l’a vu revêtant la robe de l’abbé Martin dans la série La petite histoire de France sur W9 ou prodiguer ses conseils avisés de vétérinaire à Pupuce dans En famille sur M6. Nombreux sont les rôles qu’il a interprétés au cinéma, jouant au côté de Miou-Miou, Alexandra Lamy, Omar Sy, Carole Bouquet, Christian Clavier, Géraldine Nakache, Yvan Attal…pour n’en citer que quelques-uns. Au théâtre, il a donné entre  autre la réplique à François Berléand dans Moi, moi et François B., et à Pierre Palmade dans Le Comique, pièce pour laquelle il est nommé aux Molières et remporte le prix Raimu de la Révélation théâtrale.

Sébastien Castro
Sébastien Castro

Sébastien Castro se produit actuellement au Théâtre de la Tour Eiffel avec les prolongations de cette pièce à succès jusqu’au 25 juin, et est en répétition de la prochaine pièce qu’il a écrite « Une idée géniale », que l’on pourra applaudir au Théâtre Michel à partir du 25 août prochain.

Rencontre avec Sébastien Castro autour de 3 questions dont je ne terminerai pas la fin.

  • Scène de théâtre ou set de cinéma, quel … ?

Tourner pour le cinéma et la télé est un plaisir très intense. La proximité de la caméra permet un jeu épuré, un battement de cil peut suffire… On peut s’autoriser des choses, qui, au théâtre, ne seraient perçues que par les spectateurs du premier rang.

Or, sur une scène, la base c’est d’être entendu de tous. C’est un travail d’équilibriste car nous ne devons pas en faire trop pour autant. Lorsqu’une pièce fonctionne, ce contact direct avec le public est un plaisir incomparable. Et chaque représentation est unique. C’est un vrai travail d’équipe, au sein de la troupe mais aussi avec les spectateurs ! Leur humeur, leur énergie ont une véritable influence sur le spectacle. Et notre défi, c’est de faire hurler de rire la salle chaque soir. Cela demande d’être totalement mobilisé et investi. Mais vous n’imaginez pas à quel point nous en sommes récompensés !

  • Avec quel acteur, actrice souhaiteriez-vous… ?

Très honnêtement, je suis comblé par mes partenaires actuels. J’ai la chance de répéter ma deuxième pièce en journée et de jouer ma première le soir. Et, dans les deux cas, j’ai écrit la plupart des rôles sur mesure pour les comédiens.

Le point de départ d’Une idée géniale est même né de mon désir de rejouer avec José Paul. Incontestablement, ça tire vers le haut de jouer avec des pointures ! Et puis notre complicité sur scène est rare et c’est un énorme plus pour une comédie. J’ai donné José en exemple mais je suis très admiratif de chacun de mes partenaires, dans les deux pièces.

  • Après « J’ai envie de toi» et « Une idée géniale », quel sera… ?

Je suis en train de travailler à l’adaptation cinématographique de J’ai envie de toi. Et j’ai pour défi de faire le film avec les mêmes acteurs qu’au théâtre tout simplement parce qu’ils sont géniaux. Et j’ai commencé à écrire ma troisième pièce il y a quelques mois… mais je la laisse reposer car mes journées sont très remplies ! Pour l’instant, J’ai envie de toi jusqu’au 25 juin au Théâtre de la Tour Eiffel et Une idée géniale du 5 au 30 juillet au Théâtre des 3 T à Toulouse puis au Théâtre Michel à Paris à partir du 25 août !

Toutes les infos sur les spectacles

5/5 - (1 vote)
Show More

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.