L'HOMME TENDANCE

L'homme Tendance: blog lifestyle pour hommes trendy, urbain, hypster, bobo,dandy gentlemen bikers

RICHARD MARX revient avec « LIMITLESS » (BMG)

RICHARD MARX revient avec « LIMITLESS » (BMG)

Richard Marx, un artiste au succès hors-normes

Auteur-compositeur-interprète américain, Richard Marx a vendu plus de 30 millions d’albums à travers le monde, en commençant par son premier disque éponyme arrivé N° 8 au Top 200 de Billboard. Quatre singles au Top 5 ont été tirés de cet album, dont « Hold on to the Nights » et « Don’t Mean Nothing », qui lui a valu une nomination aux Grammy dans la catégorie « Meilleure Prestation Vocale Masculine ». Repeat Offender, le disque suivant sorti en 89, a encore plus de succès et se classe N°1 avant de devenir quadruple-platine, avec deux singles en tête des classements, « Satisfied » et « Right Here Waiting ». Depuis, Richard est entré dans l’Histoire comme le seul chanteur dont les sept premiers singles ont atteint le Top 5 de Billboard. Richard a aussi écrit au moins un single No° 1 pendant chacune des quatre dernières décennies, égalé en cela uniquement par Michael Jackson.

Son nouvel album très attendu

L’artiste a accueilli la sortie de Limitless (BMG), son 12e album studio, comme une surprise pour plusieurs raisons. Habitué aux têtes de classements et aux récompenses, L’artiste, dont le dernier disque (Beautiful Goodbye) est sorti en 2014, ne s’est pas assis pour écrire de nouveaux morceaux avec un objectif précis. Marx a plutôt retrouvé cet amour profond pour la composition qui a propulsé sa brillante carrière il y a plus de 30 ans.


« Je me suis tellement consacré aux tournées, elles m’ont bien trop absorbé ces dernières années, » avoue Richard. « Mais j’ai commencé comme compositeur, et j’ai dû me faire violence pour me rappeler à quel point c’est important. Quand j’étais jeune, j’écrivais des chansons parce que j’adorais ça et que ça me procurait de la joie. Je voulais retrouver ces sensations. J’avais perdu de vue le principe, mais je me suis de nouveau concentré sur l’écriture. Non pas que je n’ai jamais arrêté, j’ai plein de notes vocales et de brouillons dans mon téléphone, mais cette fois, j’ai commencé à terminer des morceaux et à collaborer plus. Je me suis retrouvé avec assez de matériel pour enregistrer un disque sans même m’en rendre compte».
Pendant ses tournées, entre deux concerts, Richard a passé près de quatre ans à composer et à enregistrer des chansons. Tout a commencé avec « Let Go », une collaboration cathartique avec le producteur Morgan Page et son épouse Daisy Fuentes, la femme de Richard. Ce titre de pop mid-tempo est arrivé à un moment charnière dans la vie de l’artiste, un moment où tout a changé pour lui.

« Quand on est du genre à tout contrôler, laisser tomber et se rendre est la chose la plus difficile à faire, et c’est devenu le thème de la chanson, » explique-t-il. « Les paroles traitent principalement du changement. Le titre parle du lâcher-prise, de desserrer cette emprise absolue sur la vie. Nous nous leurrons en pensant pouvoir tout contrôler. Il est bien plus sain de respirer et de savoir qu’on ne peut gérer qu’un problème à la fois ».

L’album inclut aussi « Not In Love », co-écrite avec Sara Bareilles, et « All Along » et « Another One Down », deux collaborations avec Lucas, le fils de Richard. Après avoir entendu les chansons écrites par ce dernier pour d’autres chanteurs, Richard lui a proposé de travailler avec lui. Ils ont composé « Another One Down » en moins d’une heure et l’ont enregistrée en guère plus de temps. Le titre représente le point où Richard évolue en tant qu’artiste, reflétant ainsi l’accroche hybride de son style caractéristique et de la pop moderne. Il en va de même pour « Love Affair that Lasts Forever », une chanson d’amour sensuelle avec un refrain palpitant. Le disque se termine avec « This One », une autre collaboration écrite avec Matt Scannell, le frontman de Vertical Horizon. Le duo a composé cet acoustique intimiste il y a plusieurs années, et quand Richard l’a redécouvert dans son portable, il l’a ajouté à Limitless sous sa forme originale.

« J’avais complètement oublié l’existence de cette démo, » confie-t-il. « J’ai été très ému en l’écoutant à nouveau. Beaucoup de gens comprennent cette idée à propos de celle qu’on a laissé partir, celle qu’on ne peut oublier. Voilà un excellent exemple de morceau commencé sur une réflexion personnelle et qui est devenu universelle quand je l’ai joué en concert ».
Sans oublier « Front Row Seat » et « All Along », deux formidables titres rock, dans la lignée de ses trois incontournables premiers albums.

Ce nouvel album tient son titre du morceau « Limitless », un petit bijou pop signé par Richard et Michael Jade. Sous l’apparence d’une chanson d’amour, les paroles de Richard constituent une sorte de bilan de
sa vie et de sa carrière. « Ce projet me rappelle que je fais partie de ces privilégiés qui font ce qu’ils veulent, » avoue le chanteur. « Je n’ai pas à pointer, ma vie n’est limitée en rien, j’ai très peu de compromis à faire. Je peux travailler ou créer autant ou aussi peu que je le désire. Je veille à ne jamais oublier la chance de mener ce genre de vie, avec aussi peu de contraintes. C’est surtout du plaisir à ce niveau. Je n’ai vraiment rien à prouver ou à perdre ».

Un superbe album à offrir ou à s’offrir sans hésiter !

Richard Marx disponible sur :

Votre avis sur cet article
Show More

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.