L'HOMME TENDANCE

L'homme Tendance: blog lifestyle pour hommes trendy, urbain, hypster, bobo,dandy gentlemen bikers

J’ai testé le soin capillaire PRP de l’Institut Pasquier à Paris

J'ai testé le soin capillaire PRP de l'Institut Pasquier à Paris

Depuis plusieurs années, la chirurgie esthétique est en progression chez les hommes. En cause, la culture du jeunisme très présente dans le monde du business. Garry GOLDMAN,  Directeur de l’Institut de Médecine Esthétique Pasquier à Paris note une explosion de la demande pour les procédures de médecine esthétique de la part de la gent masculine. Avec le télétravail, les français passent plus de temps à se regarder dans la fenêtre de visioconférence et depuis 1 an, notre cerveau s’habitue à une nouvelle image de nous-même en action. Cet engouement massif de la chirurgie chez les hommes résulte d’un effet « Covid« . Aujourd’hui les hommes n’hésitent pas à avoir recours aux injections afin d’effacer des rides ou encore remodeler le visage.

De notre côté, c’est au niveau des cheveux que nous aimerions rajeunir ! Nous avons donc testé le soin capillaire PRP de l’Institut Pasquier à Paris. Ci-dessous le récit de mon expérience.

Récit d’une renaissance…capillaire à l’Institut Pasquier Paris

Depuis un an désormais, les regards furtifs dans le miroir après la douche pour appliquer une crème hydratante (bah quoi ?!, à Paris l’eau est très calcaire !) ont laissé place à de longs moments en caméra (merci les vidéos conférences et autres ZOOM apéros entre potes !) où je (re)découvre mon visage. Ses imperfections (peu) et ses cheveux (peu). Je fais partie de ces hommes qui pensent que les cheveux sont synonymes de virilité (tout en faisant partie de ces hommes qui pensent qu’un crâne chauve est viril… chez les autres !).

Depuis quelques temps, je me penche sérieusement sur la question : les émissions TV, les articles des magazines, les blogs sur internet… ont remplacé les temps de trajets pour me rendre au bureau. Mais pour quelles interventions opter ? Les propositions – toutes miraculeuses – me font rêver à un futur où je pourrai sortir des eaux turquoises des Antilles les cheveux longs sur un torse musclé, ou chevauchant ma moto les cheveux à l’air… Alors il ne faut vraiment pas que je me trompe sur ce choix !

Je suis encore retissant pour une intervention lourde (si la nature a décidé de reprendre les cheveux contre des hormones… ainsi soit-il !). Mais j’ai quand même envie de stopper cette chute, et de limiter les effets du temps qui passe…  Les alternatives sont des soins de médecine esthétique qui ont pour promesse de renflouer le patrimoine capillaire légué par mes parents. J’opte pour le soin qui semble convenir le mieux à ma chevelure.

Institut au 44 rue Pasquier dans le 8ème arrondissement, en plein cœur de Paris.
Institut au 44 rue Pasquier dans le 8ème arrondissement, en plein cœur de Paris.

RDV avec l’Institut de médecine esthétique Pasquier à Paris

Le 31 mars (pour tous ceux qui croient aux signes du destin, je lis dans le 31 « le dernier jour qui ne verra dégarni »), j’ai RDV avec l’Institut Pasquier. Créé en novembre 2020, il est constitué d’une équipe de professionnels à l’expérience bien fournie et continuellement formée aux dernières technologies à la pointe de l’innovation pour en faire bénéficier les patients du centre. Le centre propose une vaste gamme de soins pour le rajeunissement du visage, le traitement de la silhouette et du cuir chevelu (PRP, LED ou Mésothérapie).

Un entretien avec un docteur permet de peaufiner le choix du soin le mieux adapté à mes attentes et en fonction aussi de ma réalité capillaire. J’opte pour le PRP (Plasma Riche en Plaquettes) qui consiste à injecter dans mon cuir chevelu mon propre plasma ce qui garantit l’absence de rejet et d’effets secondaires, car il s’agit d’un traitement biocompatible, c’est-à-dire qu’il ne fait qu’injecter dans le corps le propre sang du patient.

J’ai testé le soin PRP (Plasma Riche en Plaquettes)

La séance va se dérouler en 2 temps : dans un premier moment le médecin prélève 5ml de mon sang, qu’il passera à la centrifugeuse pour en séparer le plasma qui sera par la suite réinjecté dans les parties du cuir chevelu qui le nécessitent. Le plasma est en effet très concentré en facteurs de croissance cellulaire, du coup la chute est interrompue et les bulbes revitalisés : la repousse des cheveux est relancée !

Avant/Après : suite au passage à la centrifugeuse, le plasma est séparé des globules rouges. Il s’agit là d’une concentration de cellules souches et de plaquettes qui – une fois injectées dans le cuir chevelu – en favoriseront la repousse et la fortification.

La deuxième étape du soin PRP consiste à injecter par le biais d’un pistolet le plasma au niveau des zones du cuir chevelu pour redonner vigueur et force aux cheveux affaiblis. Aucune douleur à déplorer, si ce n’est le picotement de l’aiguille.

C’est grâce à ce pistolet que le plasma est réinjecté au niveau des zones aux cheveux rares et/ou faibles.

On conseille 3 soins PRP à 3 mois d’intervalle, puis des entretiens tous les 6 mois pour une efficacité optimale. L’utilisation d’un shampoing et d’un soin dermatologiques adaptés amélioreront les résultats.

Je termine mon soin par une séance de luminothérapie. Celle-ci consiste à exposer – par le biais d’un casque – le cuir chevelu à des LEDs. La lumière ainsi émise a pour effet d’augmenter la micro circulation sanguine dans les cellules des bulbes et d’en améliorer la vitalité.

Séance de luminothérapie LED pour parfaire le soin de PRP.

Un autre soin capillaire est également proposé par l’institut Pasquier : la mésothérapie.

Cette technique consiste à injecter au niveau du cuir chevelu un cocktail de vitamines avec pour objectif de tonifier et de redonner brillance et épaisseur aux cheveux diminués dans leur force.

Pour les hommes atteints de calvitie, le centre propose la seule solution réellement efficace : la greffe de cheveux. Par le biais d’un dispositif médical robotisé, des cheveux vaillants sont prélevés des zones donneuse pour les regreffer sur les parties dégarnies. Le robot permet de minimiser les éventuelles erreurs humaines et d’assurer une homogénéité parfaite dans le traitement des zones. Cette intervention est à étudier avec les médecins du centre qui en évalueront la faisabilité et la satisfaction des résultats obtenus. Un bilan capillaire sera établi pour évaluer les surfaces chauves, le nombre de follicules. Les algorithmes définis par le robot assurent un résultat naturel, car ils définissent de façon précise les zones donneuses et receveuses, l’orientation et l’angle de repousse.

Les tarifs de l’Institut Pasquier

  • Greffe capillaire : à partir de 5000 €
  • PRP : 430 € la séance
  • Mésothérapie : 100 la séance
  • LED : 50 € la séance
  • Toutes les informations sont à retrouver sur institut-pasquier.fr

Je vous donne rdv dans quelques semaines pour voir les résultats de mon soin PRP…

Show More

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *