lundi, décembre 17, 2018
L'Homme Tendance

Créez votre cuvée avec Wecandoo à la Winerie Parisienne

La Winerie Parisienne, le nouveau vin made in Paris

La Winerie Parisienne, le nouveau vin made in Paris

On s’est aventurés un samedi après-midi aux abords de Montreuil avec l’équipe de Wecandoo, plateforme en ligne de découverte de savoir-faire manuels qui met en contact des artisans passionnés et des personnes comme vous et nous qui veulent faire quelque chose de leurs dix doigts : bijouterie, pâtisserie, céramique, terrariums…

Grâce à eux, on a découvert l’univers de la Winerie Parisienne. On a passé 3h dans un hangar au beau milieu de fûts de chêne, de grappes de raisins, de grandes cuves de vignerons et on a fait la rencontre de Julien, Winemaker à la Winerie Parisienne. Il nous a embarqué au cœur de son quotidien le temps d’un après-midi. Confection de notre propre cépage, dégustation et apprentissage de l’œnologie, on vous raconte tout ici.

Wecandoo, c’est quoi ?

Tout est dans le nom ! Avec Wecandoo vous devenez le « maker » et à défaut de vous servir de votre clavier, vous vous servez de vos mains pour faire un sac, une paire de chaussure, des bijoux, du vin… Fondée en 2016, la plateforme s’engage pour la mise en avant de l’Artisanat et du savoir-faire manuel aux côtés d’artisans passionnées. Partez à la découverte de techniques de fabrications artisanales, rencontrez un artisan, vivez une expérience hors du temps à ses côtés et repartez avec votre création issue de l’atelier dans lequel vous avez passé une heure, un après-midi ou plus. Chez l’Homme Tendance, on a été super emballés par le concept et on s’est fait embarquer le temps d’un après-midi dans l’univers de Julien et de la Winerie Parisienne.

Les créateurs de la plateforme WeCanDoo.

Les créateurs de la plateforme WeCanDoo.

Un apprentissage du monde viticole

On ne va pas vous le cacher, en arrivant à la Winerie Parisienne on avait l’impression de savoir pleins de choses sur le vin. Et puis en faisant le tour du proprio on s’est rendu compte que le métier était bien plus complexe qu’on ne le pensait. C’est Julien, Winemaker depuis près de deux ans à la Winerie Parisienne, qui nous a expliqué les fondamentaux de son métier et l’ADN de la Winerie.

Au départ installée dans le 11ème arrondissement de Paris, la Winerie Parisienne à déménagé pour un espace plus grand en 2016. Le but ? Accueillir les vendanges et y installer son chai. Barriques de stockage et assemblage, table de tri de vendange et ligne d’embouteillage… Vous voilà dans un vrai chai aux portes de Paris. C’est assez insolite et c’est comme ça que les trois compères et associés (Adrien et les deux Julien) ont eu le projet fou et ambitieux de produire leur propre vin.

Trois Hommes Tendances à la Winerie Parisienne

Trois Hommes Tendances à la Winerie Parisienne

Les vins sont issus des meilleurs terroirs de France. Huit viticulteurs et leurs parcelles ont été finement sélectionnés pour donner le meilleur en terme d’assemblage. On retrouvera des notes de sauvignon blanc et gris, Cabernet Franc, Merlot, Cinsault, Syrah ou Grenache. Toutes ces notes sont issues de vignes du Sud-Ouest, du Bordelais, du Roussillon et de Provence. A la Winerie Parisienne, les parcelles sont surveillées toute l’année par l’équipe et au moment des vendanges, les raisins sont acheminés sur Paris pour ensuite être directement transformés et vinifiés sur place.

Le meilleur des vignes des 4 coins de la France rapportées directement à Paris

Le meilleur des vignes des 4 coins de la France rapportées directement à Paris

Petit plus de la success story, le 16 mai dernier, l’équipe de la Winerie Parisienne a réenchanté le vignoble Parisien et a planté le premier vignoble professionnel à Davron, en Ile-de-France. 3 hectares et près de 16 000 plants de vigne de Chardonnay, Pinot noir, Merlot et Chenin ont été planté dans la Plaine de Versailles. Un appel aux dons a été lancé sur la plateforme KissKissBankBank pour financer le premier vignoble professionnel dans la région de Paris. Gros succès pour cette campagne qui a dépassé le montant attendu.

Les premières parcelles plantées dans la région de Paris en Mai 2017

Les premières parcelles plantées dans la région de Paris en Mai 2017

I made my own wine man !

 Après avoir découvert tout le processus de vinification, nous voilà prêt pour l’assemblage. On a d’abord fait un tour de table pour déguster et sentir les arômes de chaque vin : Blanc de blanc, rosé, rouge et blanc. Une fois notre palais accoutumé aux vins de la Winerie Parisienne, on nous a laissé confectionner notre propre cépage. Retour en enfance et à nos cours de chimie. On a sortie les pipettes et on a dosé notre propre vin selon nos envies. 20% de merlot ? 20% de Grenache et le reste en Syrah ? Goûter nos assemblages en plein cœur de l’après-midi nous a fait nous sentir léger, très léger… On a eu le rire facile et on a passé un vrai bon moment entouré des équipes de Wecandoo et de Julien, notre Winemaker.

L’Homme Tendance boit et bouche son vin

L’Homme Tendance boit et bouche son vin

On a finalement créé notre propre Cuvée l’Homme Tendance avec laquelle nous sommes repartis. On suivra le petit conseil de Julien, la laisser à la cave encore 6 bons mois pour qu’elle soit parfaite à déguster…

Cuvée l’Homme Tendance 2017.

Cuvée l’Homme Tendance 2017.

Et vous ? Vous la faites quand votre propre cuvée ?

Pour vous inscrire dès maintenant sur la plateforme Wecandoo c’est par ici >>

Pour plus d’infos sur la Winerie Parisienne, c’est par ici >>

Découvrez-en plus sur le projet de la Winerie Parisienne à travers cette vidéo 

Créez votre cuvée avec Wecandoo à la Winerie Parisienne
Donnez une bonne note à ce post

About The Author

Marine, 26 ans, "petite plume" de l'HommeTendance. Cinéma, théâtre, musique, art, déco, soirées... Je partage avec vous ma curiosité, mon enthousiasme et mes découvertes. Je vous livre une petite touche féminine qui fera la différence en toute situation et qui ravira celle qui partage votre quotidien. Un conseil : soyez à l'écoute Messieurs !

Laissez un commentaire sur ce blog lifestyle pour homme