L'HOMME TENDANCE

L'homme Tendance: blog lifestyle pour hommes trendy, urbain, hypster, bobo,dandy gentlemen bikers

10 pratiques sexuelles méconnues du grand public

10 pratiques sexuelles méconnues du grand public

Que vous soyez novice ou expérimenté en matière de sexualité, et quelle que soit votre orientation sexuelle, il est important de connaître la diversité des pratiques sexuelles existantes. Certaines sont très courantes, comme la pénétration vaginale et anale, la masturbation ou le sexe oral, tandis que d’autres sont moins connues, comme le bondage ou le fétichisme. Enfin, il y a les pratiques sexuelles confidentielles, souvent taboues, mais pourtant pratiquées par un grand nombre de personnes, comme l’échangisme ou le polyamour.

Dans cet article, nous allons vous présenter un panorama des pratiques sexuelles les plus communes, mais également des pratiques plus confidentielles, pour vous permettre d’élargir vos horizons sexuels en toute connaissance de cause.

Alors, êtes-vous prêt à explorer de nouveaux horizons en matière de sexualité ? C’est parti !

Les pratiques sexuelles les plus communes

Dans cette partie, nous allons vous présenter les pratiques sexuelles les plus courantes et les plus répandues dans la société. Elles sont souvent abordées dans les médias, les films et la littérature, et la plupart des gens les connaissent bien.

Quelles sont les pratiques sexuelles les plus répandues ?

1. Pénétration vaginale et anale

La pénétration vaginale est sans doute la pratique sexuelle la plus courante et la plus connue. Elle consiste en la pénétration du pénis dans le vagin. La pénétration anale, qui consiste en la pénétration du pénis dans l’anus, est moins répandue mais tout de même pratiquée par un grand nombre de personnes.

Selon une enquête réalisée en France en 2018, 89% des femmes et 94% des hommes ont eu une relation sexuelle avec pénétration vaginale au cours de leur vie. En ce qui concerne la pénétration anale, l’enquête révèle que 33% des femmes et 41% des hommes l’ont déjà pratiquée au moins une fois dans leur vie. La pénétration peut également se pratiquer avec des sextoys.

2. Masturbation

La masturbation est une pratique sexuelle solitaire qui consiste à se caresser les organes génitaux pour atteindre l’orgasme. Elle est très répandue et souvent considérée comme une pratique sexuelle normale et saine.

Selon une enquête réalisée en France en 2017, 95% des hommes et 89% des femmes ont déjà pratiqué la masturbation. En mars 2022, 80 % des hommes français âgés de 18 à 34 ans et 64 % des femmes françaises du même âge ont déclaré pratiquer et apprécier la masturbation. Sources : statistica

3. Sexe oral

Le sexe oral consiste en la stimulation des organes génitaux avec la bouche et la langue. Il peut être pratiqué aussi bien par les hommes que par les femmes, et peut concerner la stimulation du pénis ou du clitoris.
Selon une enquête réalisée aux États-Unis en 2018, 84% des hommes et 75% des femmes ont déjà pratiqué le sexe oral au cours de leur vie.

En conclusion, ces pratiques sexuelles sont très répandues dans la société et sont souvent considérées comme des pratiques sexuelles normales et saines. Bien qu’elles soient courantes, il est important de les pratiquer de manière respectueuse et consentie. Dans la partie suivante, nous allons vous présenter des pratiques sexuelles moins connues, mais tout aussi répandues.

A la découverte de pratiques sexuelles relativement confidentielles

10 pratiques sexuelles plus confidentielles

Dans cette partie, nous allons vous présenter des pratiques sexuelles moins connues du grand public et parfois même assez confidentielles. Certaines de ces pratiques ont des origines anciennes, tandis que d’autres ont émergé plus récemment.

Bondage

Le bondage est une pratique sexuelle qui consiste à attacher son partenaire à l’aide de cordes, de menottes ou d’autres accessoires, pour le plaisir sexuel ou la stimulation. Cette pratique peut également inclure le bâillon ou la privation sensorielle.

Selon une enquête réalisée en France en 2019, 17% des femmes et 21% des hommes ont déjà pratiqué le bondage.

Fétichisme

Le fétichisme est une pratique sexuelle qui consiste en l’excitation sexuelle par un objet ou une partie du corps en particulier. Cette pratique peut inclure les pieds, les vêtements en latex, les sous-vêtements, etc.

Selon une enquête réalisée en France en 2017, 27% des femmes et 40% des hommes ont déjà pratiqué le fétichisme.

BDSM

Le BDSM est un acronyme qui regroupe les pratiques sexuelles qui incluent la domination, la soumission, le sadisme et le masochisme. Cette pratique peut inclure des jeux de rôle, des punitions, des humiliations, etc.

Selon une enquête réalisée aux États-Unis en 2020, 46% des femmes et 63% des hommes ont déjà pratiqué le BDSM.

Polyamour

Le polyamour est une pratique sexuelle qui consiste en la possibilité d’avoir plusieurs relations amoureuses ou sexuelles simultanément, avec le consentement de toutes les parties impliquées.

Selon une enquête réalisée en France en 2018, 5% des femmes et 9% des hommes ont déjà pratiqué le polyamour.

En conclusion, ces pratiques sexuelles moins connues sont tout aussi répandues que les pratiques sexuelles courantes. Elles ont chacune leur propre histoire et leur propre signification pour les personnes qui les pratiquent. Comme pour toutes les pratiques sexuelles, il est important de les pratiquer de manière respectueuse et consentie.

Des pratiques sexuelles quelle que soit l’orientation sexuelle

Échangisme

L’échangisme est une pratique sexuelle qui implique l’échange de partenaires sexuels entre couples. Cette pratique peut être effectuée en privé ou dans des clubs spécialisés.

Selon une enquête réalisée en France en 2020, 6% des femmes et 10% des hommes ont déjà pratiqué l’échangisme.

Candaulisme

Le candaulisme est une pratique sexuelle dans laquelle un partenaire encourage et participe à l’observation de son partenaire ayant des rapports sexuels avec une autre personne.

Selon une enquête réalisée en France en 2019, 3% des femmes et 5% des hommes ont déjà pratiqué le candaulisme.

Triolisme

Le triolisme est une pratique sexuelle qui implique trois personnes ayant des rapports sexuels ensemble. Il peut s’agir de trois personnes de même sexe ou de sexes différents, et la pratique peut être effectuée dans un contexte de couple ou avec des partenaires occasionnels.

Il y a peu d’études spécifiques sur cette pratique, mais elle est souvent considérée comme une forme de ménage à trois. Selon une enquête réalisée en France en 2018, 22% des femmes et 33% des hommes ont déclaré avoir déjà pratiqué le triolisme.

Côte-à-côtisme

Le côte-à-côtisme est une pratique sexuelle qui consiste à avoir des rapports sexuels à côté d’un autre couple sans échange de partenaires. Cela peut se faire dans un contexte de voyeurisme ou d’exhibitionnisme.

Il n’y a pas beaucoup d’études sur cette pratique en particulier, mais elle est souvent considérée comme une forme d’échangisme « léger » ou une étape intermédiaire pour les couples qui souhaitent explorer leur sexualité sans franchir le pas de l’échange de partenaires.

Selon une enquête réalisée aux États-Unis en 2017, 4% des couples ont déjà pratiqué le côte-à-côtisme.

Il est important de souligner que comme pour toutes les pratiques sexuelles, la participation au côte-à-côtisme doit être consensuelle et que les limites de chacun doivent être respectées.

Gang bang

Le gang bang est une pratique sexuelle dans laquelle une personne est sexuellement impliquée avec plusieurs partenaires simultanément.

Selon une enquête réalisée aux États-Unis en 2018, 4,5% des femmes et 14,1% des hommes ont déjà participé à un gang bang.

Fisting

Le fisting est une pratique sexuelle qui implique l’insertion de la main ou d’objets imposants dans le vagin ou l’anus de son/sa partenaire. Cette pratique peut être effectuée dans un contexte de domination ou de soumission, mais elle peut également être une forme d’exploration et de plaisir pour les deux partenaires.

Il y a peu d’études spécifiques sur le fisting en raison de sa nature encore taboue et controversée, mais il est important de noter que cette pratique peut comporter des risques pour la santé, tels que des lacérations, des infections et des blessures internes. Pour minimiser ces risques, il est important de procéder lentement et avec précaution, d’utiliser des gants en latex et un lubrifiant de qualité, et de communiquer clairement avec son/sa partenaire pour s’assurer que tout le monde est à l’aise et en sécurité.

Pratiques sexuelles tantriques

Les pratiques sexuelles tantriques sont une forme de sexualité sacrée qui trouve ses origines dans la philosophie et la spiritualité indiennes. Elles impliquent l’utilisation de l’énergie sexuelle pour atteindre un état de conscience élevé et une connexion spirituelle profonde entre les partenaires.

Le tantra considère que l’énergie sexuelle est une force vitale qui peut être utilisée pour nourrir le corps, l’esprit et l’âme. Les pratiques sexuelles tantriques visent à prolonger et intensifier les échanges sexuels en vue d’atteindre un état de conscience modifié, en se concentrant sur la sensation et la respiration plutôt que sur l’orgasme.

Les pratiques sexuelles tantriques incluent souvent des techniques de respiration, de méditation, de visualisation et de stimulation des zones érogènes du corps. Les partenaires cherchent à créer une connexion émotionnelle profonde, ainsi qu’une connexion spirituelle, pour explorer ensemble leur sexualité et leur énergie vitale.

Il est important de souligner que les pratiques sexuelles tantriques peuvent être abordées de différentes manières, et que les techniques et pratiques peuvent varier selon les écoles de pensée et les enseignants. Certaines pratiques peuvent inclure des éléments d’échangisme ou de BDSM, mais dans tous les cas, elles sont pratiquées avec le consentement mutuel et la communication claire entre les partenaires.

Et le libertinage dans tout ça ?

Le libertinage peut être considéré comme une pratique sexuelle, mais il s’agit plutôt d’un mode de vie ou d’une philosophie sexuelle qui implique souvent une ouverture d’esprit et une exploration de sa sexualité et de celle de son/sa partenaire.

Le libertinage implique souvent des relations sexuelles avec d’autres personnes que son/sa partenaire, que ce soit dans un contexte de couple ou de façon individuelle. Cependant, contrairement à certaines pratiques sexuelles telles que le BDSM ou l’échangisme, le libertinage peut également inclure des éléments sociaux et culturels, tels que la participation à des clubs échangistes ou à des événements libertins.

En conclusion, ces pratiques sexuelles confidentielles sont souvent considérées comme taboues, mais elles sont pourtant pratiquées par un certain nombre de personnes. Il est important de noter que la participation à ces pratiques doit toujours être consensuelle et que le respect de chacun est primordial. Il est également important de souligner que ces pratiques peuvent ne pas convenir à tout le monde et que chacun doit respecter ses limites personnelles. Enfin, veillez à vous protéger quand vous faites l’amour afin d’éviter les maladies et infections sexuellement transmissibles.

Quelles que soient vos pratiques, pensez à bien vous protéger
Quelles que soient vos pratiques, pensez à bien vous protéger

Tu as trouvé cet article utile ?

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Sois le premier à partager ton avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *