L'HOMME TENDANCE

L'homme Tendance: blog lifestyle pour hommes trendy, urbain, hypster, bobo,dandy gentlemen bikers

Glossophobie : comment vaincre sa peur de parler en public ?

Glossophobie : comment vaincre sa peur de parler en public ?

Tous les jours, nous sommes amenés à nous exprimer en public : devant notre famille, nos collègues et même des inconnus. Que ce soit pour échanger sur un sujet, convaincre du bien-fondé de nos idées ou vendre un produit ou un service, nous devons prendre la parole et nous exprimer de manière claire et intelligible. C’est en général le cas en one to one ou en petit comité, mais cela devient bien moins évident quand l’audience est plus importante. En effet, car nous sommes tous plus ou moins atteint de glossophobie dans ces cas-là.

Ainsi, comment faire pour améliorer la qualité de nos prises de parole ? Que faire pour vaincre notre peur et notre stress dans ces moments-là ? Quelles sont les techniques pour améliorer sa prise de parole en public ? Autant de questions auxquelles nous allons tenter de répondre dans cet article avec l’aide de Hermann, coach de prise de parole en public et confiance en soi.

Hermann:  comédien, coach d'acteur et coach de prise de parole en public.
Hermann: comédien, coach d’acteur et coach de prise de parole en public.

La glossophobie : qu’est-ce que c’est ?

La glossophobie est la peur panique de parler en public devant une audience plus ou moins grande. Cette peur panique se traduit généralement par un stress important, les mains moites, une transpiration excessive, des plaques rouge sur le visage et le cou, la perte de ses moyens et de ses facultés cognitives, la vision se resserre ou se trouble, la bouche est sèche. Le tout engendre une incapacité à prendre la parole en public de manière cohérente, constructive et intelligible. Notre corps et notre cerveau sont ainsi souvent paralysés par la peur qui vient gâcher la qualité de notre prise de parole en public.

Il faut savoir que nous sommes presque tous sujets à la glossophobie à des degrés plus ou moins important. En effet, il n’est pas donné à tout le monde de s’exprimer comme le Général De Gaulle, Jean Jaurès ou le meilleur des VRP.

Si 20% d’entre nous ont une grande faculté à prendre la parole en public sans ressentir ni peur ni stress, les 80% ressentent activement cette gêne qui peut parfois devenir très handicapante.

En effet, si certains arrivent à canaliser cette peur et à la transformer en stress positif, d’autres se retrouvent tétanisés devant une audience. Cette glossophobie est parfois si intense qu’elle provoque chez certaines personnes des malaises vagaux.

En quoi est-ce un problème ?

La glossophobie est une peur qui peut être très handicapante pour les personnes qui dans leur métier sont amenées à prendre la parole régulièrement devant plusieurs personnes, à convaincre, à vendre, à motiver et à manager une équipe. C’est le cas aussi pour les chefs d’entreprise quand ils doivent s’adresser aux collaborateurs, aux clients et aux investisseurs.

Si notre capacité à faire passer un message est altérée par cette glossophobie, notre message aura du mal à être transmis correctement. Même si ce que nous avons à dire est important et intelligent, nous aurons du mal à être pris au sérieux par nos interlocuteurs s’ils voient que nous sommes ne sommes pas sereins. En effet, il faut savoir que pour votre audience, la forme (la qualité de notre prise de parole conditionnée par la voix, la gestuelle, la position du corps et les expressions du visage) compte souvent plus que la forme (le message que vous souhaitez faire passer).

Au-delà d’avoir des difficultés à s’exprimer en public et à faire passer son message, la glossophobie engendre une frustration profonde chez les personnes pour qui la peur est plus forte que tout. Le sentiment de honte peut s’installer et on peut très vite se sentir dévaloriser et moquer.

Glossophobie : comment apprendre à gérer son stress avant et pendant une prise de parole en public ?

Glossophobie et timidité : est-ce la même chose ?

Attention, il ne faut pas confondre glossophobie et timidité. Des personnes habituellement extraverties en petits comités sont parfois incapables de prendre la parole devant une vingtaine de personnes. Au contraire, certaines personnalités considérées comme timides et réservées peuvent très bien capter l’attention d’une audience large et convaincre de manière calme et posée.

Comment lutter contre la glossophobie ?

La glossophobie n’est pas une fatalité ! Il existe aujourd’hui des coachs et des ateliers spécialisés pour lutter contre sa glossophobie. D’ailleurs, j’ai moi-même eu l’occasion de participer à plusieurs formations de ce type tout au long de mon parcours professionnel.

En général, les coachs en prise de parole en public sont des professeurs de théâtre ou des acteurs. Ils ont pour objectif de nous faire lâcher prise pour lutter contre le stress mais aussi de nous faire prendre conscience de nos forces. Car, oui, la prise de parole en public est aussi une question de confiance en soi.

A partir du moment où nous avons conscience de nos forces, cela va nous apporter de la confiance et nous allons pouvoir aborder l’exercice de manière rationnelle. Puis, nous allons être en mesure de travailler sur nos faiblesses et ainsi améliorer progressivement la qualité de nos prises de parole.

Quelles distinctions entre le langage verbal et le langage corporel

D’abord au niveau du corporel : comment remplissons-nous l’espace ? Comment sommes-nous ancrés au sol ? Que faire de nos mains et de nos bras ? Quelles sont les expressions de notre visage au moment de parler ? Comment tenons-nous notre tête, nos épaules, notre regards ?

Au niveau verbal : nous devons prendre conscience de notre voix. Comment projetons-nous les mots ? Quel est notre débit de parole ? Quelle est notre capacité à monter ou baisser le volume ? Sommes-nous capables d’élever le ton, voire de crier ?

Enfin, nous apprenons à faire le lien entre le langage corporel et le verbal pour ne faire qu’un tout.

Se former à la prise de parole en public fut pour moi l’une des meilleures expériences de formation professionnelle mais aussi personnelle.

Se former : en quoi cela peut changer votre vie ?

Les bienfaits d’une formation à la prise de parole en public sont nombreux :

  • Apprendre à gérer son stress,
  • Arriver à faire passer son message en toute confiance,
  • Etre crédible et respecté de son audience,
  • Gagner en prestance et en charisme,
  • Gagner en confiance en soi,
  • Manager plus sereinement ses équipes,
  • Convaincre plus facilement ses clients,
  • Etre promu au sein de son entreprise,
  • Etre plus heureux et fier de soi,
5/5 - (1 vote)
Show More

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.