L'HOMME TENDANCE

L'homme Tendance: blog lifestyle pour hommes trendy, urbain, hypster, bobo,dandy gentlemen bikers

Tout savoir sur les effets secondaires et les dangers potentiels du CBD

Tout savoir sur les effets secondaires et les dangers potentiels du CBD
rencontres

Autant vous rassurer tout de suite, le but de cet article n’est pas de vous inquiéter sur les potentiels effets néfastes de l’utilisation du CBD, car, comme vous pourrez le voir, ils ne sont pas légion. Ceci dit, comme pour tous les sujets, il est nécessaire d’être objectif et donc de vous faire part de certaines conséquences répertoriées dans des cas précis et isolés.

En cas de doute majeur, pas de panique. Si vous n’êtes pas satisfait par les arguments mis en avant ci-dessous car vous êtes dubitatifs et éprouvez des difficultés à accorder votre confiance, n’hésitez pas à interroger votre médecin ou tout autre spécialiste de santé.

Quels sont réellement les dangers du CBD ?

Vous vous demandez donc peut-être à juste titre si la prise de CBD peut être dangereuse ou non. Bien qu’il soit universellement reconnu par les spécialistes que le CBD est dans l’immense majorité des cas très bien toléré par l’organisme, il existe un certain nombres d’effets secondaires connus officiellement.Tentons d’en effectuer l’inventaire rapide, avant de rentrer plus dans les détails.

Tout d’abord, avant même de commencer, sachez que la règle d’or est la question de l’association à d’autres médicaments. Dans l’éventualité où vous prendriez d’autres traitements, il est impératif d’être vigilant.

Parlons effets secondaires potentiels du CBD

Un certain nombre d’effets à court terme sont à dénombrer, ce qui signifie que dès que le cannabidiol n’est plus dans votre corps, ils disparaissent. Pour synthétiser, il y a la baisse de la tension artérielle, la diarrhée, la sensation de bouche sèche, la fatigue, ainsi que la perte d’appétit, soit cinq symptômes identifiés. Ces effets peuvent durer quelques minutes, comme plusieurs heures, selon votre métabolisme, et aussi selon la quantité de CBD ingérée.

Ensuite, il y a les répercussions à longue échéance. Ils ne font pas leur apparition sur-le-champ, mais au bout de quelques temps, après une utilisation prolongée. Ces derniers sont également très rares, mais pas impossibles. Il s’agit des changements de poids (cela prendra parfois la forme d’augmentation de charge pondérale, et parfois d’une déperdition de charge pondérale, selon les conjonctures), de résultats anormaux aux tests de fonction hépatique, d’infections fréquente (ce qui est le signe d’une immunité affaiblie), et d’une asthénie (épuisement chronique).

Est-ce que le CBD est dangereux ?

Si cela peut aider à vous sentir mieux, une pléthore d’études scientifiques impressionnantes ont été réalisées sur ce sujet. Une simple recherche sur internet vous permettra de vous forger votre propre idée. Bien que le risque zéro n’existe pas, l’utilisation du CBD a été testée à la fois lors d’expériences in vitro, mais aussi sur des animaux et bien sûr, humains, lors d’essais cliniques. Il en ressort en deux mots que le CBD était très bien géré par l’organisme, même lorsqu’il est utilisé longuement, et même à haute dose.

Comme mentionné plus haut, les chercheurs mettent régulièrement en avant le fait que la plupart des rares effets nocifs que l’on observe sont pratiquement toujours imputables à une alliance avec d’autres remèdes, ou à d’autres problèmes physiologiques.

Alors pourquoi y a-t-il des effets néfastes ?

Tout d’abord, avant de répondre à ce questionnement légitime et afin de l’appréhender, savez-vous comment le CBD fonctionne ? Il se fixe sur des récepteurs de votre organisme et vient les modifier. Les récepteurs en question contrôles des tas d’éléments du corps humain. La clé de la compréhension de la survenue d’effets nuisibles est donc à chercher dans l’interaction entre le CBD et ces récepteurs.

La manière dont le CBD est consommé est notamment un élément de tout premier ordre. Par exemple, si vous fumez ou inhalez de la vapeur, vous pourrez vous retrouver confronté à des problèmes spécifiques à ce type de consommation. En guise d’illustration, vous pourrez tousser ou avoir mal à la gorge. Si vous voulez éviter cela, il est conseillé d’ingérer le CBD par voie orale, en utilisant des huiles. Il vaut mieux donc préserver vos poumons en évitant d’ingérer du monoxyde de carbone…

Puis, attention à la surdose ! Pour bannir toute mauvaise surprise, il faut d’abord consommer du CBD en posologie légère, avant de l’accroître au fur et à mesure, pour trouver le dosage parfait.

Qui doit s’abstenir d’utiliser du CBD à cause de ces dangers ?

En somme, n’ayez crainte, il s’agit d’un produit solide et ayant fait l’objet de nombreuses recherches théoriques sérieuses et poussées à travers le monde. Cependant, par précaution, évitez le CBD si vous avez d’autres afflictions, si vous êtes enceinte, si vous allaitez, ou si vous êtes allergique aux produits à base de cannabis notamment. Evidemment, à la moindre hésitation, sollicitez les conseils de votre praticien.

Show More

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *