L'HOMME TENDANCE

L'homme Tendance: blog lifestyle pour hommes trendy, urbain, hypster, bobo,dandy gentlemen bikers

Pourquoi la greffe de cheveux en Turquie est-elle devenu si populaire ?

greffe de cheveux en Turquie

En quelques années, la Turquie est devenue l’eldorado de la greffe de cheveux et des patients se pressent de partout dans le monde pour pouvoir bénéficier d’une greffe capillaire.

Une maladie bien connue des hommes

L’alopécie est une maladie qui touche 70 % des hommes dont 20 % entre 20 et 30 ans. Elle désigne l’accélération de la chute des cheveux et peut provoquer une calvitie, l’état final de l’alopécie. Pendant des siècles, la calvitie était un problème que les hommes ne pouvaient solutionner. Depuis l’Antiquité, les hommes ont essayé de camoufler cette perte de cheveux.

Grâce aux progrès de la médecine, la greffe de cheveux est devenue possible à partir de 1943 mais elle s’est vraiment démocratisée en 1991 et a connu un essor conséquent depuis. Bien évidemment, la greffe capillaire n’est pas une opération très dangereuse, mais comme toute opération de chirurgie, elle comporte des risques. Pour ceux qui pourrait angoisser à l’idée d’une greffe capillaire, dans des conditions saines, l’opération de greffe de cheveux est une opération bénigne qui ne nécessite pas d’anesthésie générale.

Greffe de cheveux en Turquie : des prix défiant toute concurrence

Le facteur financier est certainement l’argument le plus important pour tous les hommes voulant s’offrir une greffe capillaire. Premièrement, le coût de l’intervention dépend du nombre de greffons. Comparé à la France, faire ses implants capillaires en Turquie vous sera facturé au tiers des tarifs pratiqués dans l’hexagone. Cela représente donc une économie non négligeable car en France, ou dans d’autres pays de l’Union Européenne une opération comme celle-ci coûte généralement entre 6 000 et 11 000 euros.

Par ailleurs, le faible coût de cette opération chirurgicale s’explique par le fait que la Turquie a mis un point d’ordre à produire son matériel médical de manière locale. C’est à dire que tous les matériaux disponibles dans la salle d’opération proviennent des quatre coins du pays. Grâce à cette production locale, la Turquie évite toutes les taxes inhérentes aux douanes et frais d’expéditions. De plus, la main d’œuvre et les charges sociales sont nettement moins élevé qu’en Europe, par exemple. 

Des prestations de qualité

Bien que critiquée par de nombreuses personnes dans la profession, la greffe capillaire en Turquie est une réussite réelle pour beaucoup de patients. La Turquie propose les deux meilleures techniques de greffe capillaire : FUE et DHI. Ce sont des méthodes qui sont parfaitement maîtrisées par les chirurgiens.

De plus, la Turquie s’est spécialisée dans l’accueil et les prestations. Premièrement, la greffe capillaire permet un tourisme de masse, par conséquent, vous allez pouvoir visiter ce magnifique pays entre orient et occident. Lorsque vous arriverez dans la clinique, un chirurgien viendra vous voir afin de déterminer quel sont les zones à greffer, quels sont les zones où prélever les greffons et quels sont vos envies et vos attentes.

Ensuite, contrairement à ce que l’on pourrait croire ou imaginer, la Turquie possède un système de santé extrêmement performant qui oblige les établissements à respecter une charte de normes sanitaires très stricte. A cela, les établissements de santé ajoutent des formations optimales à leur personnel afin de recevoir les patients dans les meilleures conditions possibles.


Show More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *