samedi, septembre 21, 2019
L'Homme Tendance

La première parisienne du festival Lollapalooza

Le festival Lollapalooza c’était l’incontournable scène parisienne du weekend dernier où il fallait être. Chez l’Homme Tendance, notre weekend a été rythmé par le son des plus grands artistes internationaux mais également par des accents du monde entier. C’était une première en France et on vous fait une petite séance de rattrapage pour ceux qui ont loupé l’événement.

Lollapalooza, le festival from USA

 « J’étais couché sur la moquette de mon petit appartement en train de feuilleter un dictionnaire d’argot et je suis tombé sur le mot Lollapalooza. Ce mot a deux définitions : il désigne quelqu’un de génial et de merveilleux, mais aussi une sucette torsadée géante de toutes les couleurs. Je me suis tout de suite demandé à quoi pourrait ressembler cette sucette géante si je devais la mettre en musique… »

Le public d’une des premières sessions du LollaPalooza dans le New Jersey. 

Le public d’une des premières sessions du LollaPalooza dans le New Jersey.

C’était il y a 25 ans et c’est Perry Farell, le leader de Jane’s Addiction , qui, grâce à une imagination débordante à créé un des plus grand festival de musique alternative. Perry s’inspire des collections de disques de ses amis pour créer un vrai Meltin Pot d’artistes qu’il aimerait réunir en un lieu unique. Son ambition de l’époque ? Faire mieux que Woodstock. Le premier Lollapalooza a eu lieu à Chicago en 1991. Deux scènes composent le festival afin de permettre aux nouveaux groupes émergents de se produire devant le public. Une contrainte forte du festival et des organisateurs est de rester en centre-ville avec une scène en plein air. 25 ans plus tard, Lollapalooza affiche le Chili, l’Argentine, le Brésil, l’Allemagne, les Etats-Unis et désormais Paris à son palmarès.

Un line up de grands artistes internationaux

Pour cette première parisienne, les festivaliers ont été gâtés ! Imagine Dragons, London Grammar, The Weekend, Les Red Hot Chili Peppers, IAM, Lana Del Rey, La Femme, The Hives… Une vraie palette d’artistes digne de ce nom. Peu habitué à trouver ce genre de têtes d’affiches toutes regroupées en un seul endroit en France, on a été agréablement surpris !

La reproduction de la Tour Eiffel au Lollapalooza

La reproduction de la Tour Eiffel au Lollapalooza

Mais ce qui nous a encore plus surpris c’est l’engouement du public international. Lollapalooza, festival américain, est avant tout un brassage culturel de plusieurs nationalités. Espagnol, anglais, allemand, hollandais, on a presque eu l’impression de voyager en dehors de l’Hippodrome de Longchamp ce weekend.

Le point positif : on a amélioré notre accent espagnol et notre english touch autour d’une bonne bière et c’était plutôt agréable ! Le point négatif : on s’est senti comme de vraies crevettes à côté des beaux blonds musclés aux accents scandinaves… Et ouai les gars, on ne peut pas tout avoir !

Le tour du monde musical avec la Greenroom !

Avec une programmation musicale de très haut niveau, le festival américain Lollapalooza a naturellement convié la Greenroom pour ambiancer les festivaliers en dehors des scènes ouvertes. Au programme, des Greenrooms avec une identité propre pour chacune et une influence musicale venue d’ailleurs que les collectifs ont essayé d’interpréter le mieux possible. 

Ambiance Coco Beach avec la Greenroom

Ambiance Coco Beach avec la Greenroom

Ce village musical, proposé par Heineken, avait pour vocation de créer des scènes intimistes, un festival dans le festival mais aussi et surtout des rencontres. Les festivaliers se sont déchaînés dans les petits espaces dédiés sur le son des artistes tels que Polo & Pan.  Mais ils ont aussi pu profiter des rooms telles que la « Kimchi Pop Box » aux ambiances africaines, la « Under Bauhaus » aux accents plus européens et enfin la Coco Beach Hôtel pour les origines américaines.

Greenroom présente la Kimchi Pop Box !

Greenroom présente la Kimchi Pop Box !

Notre bilan : Vivement l’année prochaine !

Donnez une bonne note à ce post

About The Author

Marine, 26 ans, "petite plume" de l'HommeTendance. Cinéma, théâtre, musique, art, déco, soirées... Je partage avec vous ma curiosité, mon enthousiasme et mes découvertes. Je vous livre une petite touche féminine qui fera la différence en toute situation et qui ravira celle qui partage votre quotidien. Un conseil : soyez à l'écoute Messieurs !

Laissez un commentaire sur ce blog lifestyle pour homme