vendredi, décembre 15, 2017
L'Homme Tendance

Marion Haerty, la glisse dans la peau

Couverture - Portrait Marion Haerty - Crédit photo www.ecoledeski.fr

Marion Haerty, fraîchement (c’est le cas de le dire) championne du monde de snowboard freeride découvre son nouveau statut. Nous sommes début décembre et les températures baissent. Il fait froid mais il ne fait pas encore assez froid pour Marion qui s’impatiente. En cette période, Marion est un peu comme un enfant. Un « grand » enfant qui attend que la neige pointe le bout de son nez. En avril dernier, la jeune femme de 25 ans a décroché le titre de Championne du monde de snowboard freeride sur le Freeride World Tour 2017, devenant ainsi une rideuse incontournable de sa génération. Depuis son tire, Marion n’a pas changé. Mais son titre lui, a sans doute quelque peu changé sa vie…

Et comme les titres appellent souvent la médiatisation, Marion doit en effet composer avec un emploi du temps nouveau. Preuve en est, depuis juin, la championne de Snowboard freeride est devenu ambassadrice de la marque Isuzu, premier constructeur de véhicules établi au Japon et leader dans le monde pour la production de véhicules commerciaux et de moteurs industriels. Isuzu, partenaire des sports de plein air, d’aventures et de sensations fortes : ça tombe plutôt bien, non ?

Rencontre avec Marion Haerty, nouvelle ambassadrice Isuzu

Désormais donc, Marion Haerty roulera aux couleurs de Isuzu : « C’est un vrai honneur d’intégrer la famille Isuzu et je me réjouis d’écrire une nouvelle page avec ce partenariat. Le D-Max facilitera mes déplacements dans tous les types de conditions météorologiques, la neige ne sera donc plus un problème pour me rendre sur mes entrainements ou compétitions. »

Depuis juin 2017, Marion est devenue ambassadrice de la marque Isuzu

Depuis juin 2017, Marion est devenue ambassadrice de la marque Isuzu

La rédaction de l’Homme Tendance a eu la chance d’échanger avec cette femme et championne d’exception. Elle est jeune, talentueuse et pleine d’ambitions. Entretien…

Marion, peux-tu te présenter en quelques mots ? 

 » Hum, en quelques mots…Je suis passionnée de snowboard depuis que je suis toute petite. Depuis l’âge de 10 ans exactement, cette passion de la glisse ne m’a jamais quitté et je suis donc devenue, snowboardeuse d’aventure, on peut appeler ça comme ça ! Je vis à fond ma passion, j’ai la chance de voyager un peu partout dans le monde en ce moment (elle rentre tout juste des Etats-Unis et elle est, déjà, en partance pour le Canada) et j’essaye en plus, de glaner quelques titres… « 

Justement ! Les titres parlons-en ! En avril dernier, tu remportais l’une des compétitions les plus prestigieuses dans ton domaine : ça fait quoi ?

 » Ça fait drôlement bizarre d’autant que je fais de la compétition depuis 10 ans. Ça fait un moment que je tourne autour de ce titre-là. La reconnaissance est énorme, l’émotion immense mais avec du recul, c’est surtout une revanche sur moi-même. Championne du monde, c’est magnifique mais ce n’est pas le plus important. Je n’aime pas trop qu’on parle de moi. Le snowboard c’est ma passion. Le reste…Je veux dire, ce n’est jamais facile de gérer ce côté « mise en avant médiatique ». Pour autant, il faut savoir jouer le jeu.

En résumé, il y’a qu’une seule chose qui me fait vraiment vibrer, c’est mon sport… »

Il y'a Marion...et les montagnes à perte de vue !

Il y’a Marion…et les montagnes à perte de vue !

La journée type d’une rideuse ?

 » Je me lève le matin, j’aime bien prendre le temps de réveiller mon corps tranquillement en faisant du Yoga, des étirements avant d’enchaîner sur un bon petit dej’ équilibré.

Après, deux solutions : la salle d’entrainement ou footing/vélo de route, en fonction du programme. L’après-midi, j’aime bien prendre une petite pause ou travailler avec les médias avant de retourner m’entraîner jusqu’à 19h. Le soir, j’enchaîne avec les copains pour m’évader un peu. Vous savez, le plus difficile pour une rideuse comme moi, c’est de trouver l’équilibre à ce moment de l’année : conserver la forme en attendant l’hiver prochain. C’est un peu une bataille du quotidien. Ce n’est pas le moment de lâcher et en même temps, ce n’est pas non plus le moment de tout donner « 

Il se compose comment le team sportif de Marion aujourd’hui ? 

 » Bonne question, d’autant qu’on ne se rend pas toujours compte de toutes les personnes qui apportent leurs pierres à l’édifice ! En freeride, on ne dépend pas d’une fédération Française ou quoi que ce soit du même type. Pourtant, ils sont de plus en plus nombreux autour de moi à m’aider à atteindre mes objectifs : un kiné, un coach sportif, un préparateur mental depuis peu. A côté de ça, je fonctionne aussi avec des « mentors » capables de jauger mon niveau et me donner des précieux conseils… Et bien sûr, je peux aussi compter sur le soutien de la famille et des amis : j’ai une chance folle d’être entourée de la sorte ! « 

Tu t’entraines où Marion ? 

 » Tout dépend des conditions de neige. J’étais basé sur Chamonix cet hiver, c’est un peu la Mecque du Freeride. En décembre, je vais bouger au Canada pour profiter des meilleures conditions de neige… »

Est-ce qu’il t’arrive d’avoir peur en montagne ? 

 » (Silence…) J’y travaille en tout cas (elle se met à rire). Mon sport, c’est un peu un dragon à dompter : plus je vais en montagne, plus j’analyse et mieux je me sens. Après, je relativise en me disant qu’il y’a des risques partout. Je me sens plus en sécurité en montage qu’en centre-ville… En fait, je crois que je fais confiance à mère nature ! « 

Dans les autres sports, as-tu des idoles ? 

 » J’aime beaucoup regarder ce que font les autres femmes dans les autres sports : VTT, KAYAK, SURF… On a la chance d’avoir de nombreuses filles incroyables qui déchirent en sport extrême. C’est une inspiration de la vie de tous les jours et ça plaisir à voir ! « 

Marion Haerty, la glisse dans la peau

Marion Haerty, la glisse dans la peau

Les Questions Style & Co de l’Homme Tendance : 

Et la tendance, dans tout ça ?

 » Je suis très souvent en habit de sport mais j’adore aussi prendre soin de moi : bien m’habiller, me maquiller, faire du shopping, comme toutes les filles quoi ! »

Une technique pour prendre bien soin de toi ? 

 » Crème solaire tous les matins, secret de polichinelles pour la rideuse que je suis. Le soleil et la neige ne font pas bon ménage sur la peau…le soir, c’est plutôt crème hydratante.

Ton style sur le snow, ça compte ? 

 » Ça comptait ! Mais ça compte de moins en moins figures toi même si, bien sûr, j’y prête toujours attention. A une époque, c’était différent mais aujourd’hui, j’opte davantage sur la qualité et ma protection avant tout.

Un Homme Tendance pour toi Marion, c’est quoi ?

 » Quand je pense tendance, je ne pense pas style. Je pense à quelqu’un d’entreprenant, de respectueux, qui t’apprend quelque chose quand il parle… »

Pour la petite histoire, la première fois que j’ai entendu parler de Marion, c’était en 2014 et je ne savais pas bien qui  elle était et ce qu’elle faisait. Alors, comme tout le monde, j’ai tapé sur « Google » et je suis tombé sur des photos absolument incroyable dont une en Colombie Britannique. Je m’en souviens comme si c’était hier…

Marion, à la rédaction on s’est bien dit qu’on pourrait te dire bonne chance pour la suite mais on sait que ça ne porte pas toujours ses fruits. Alors, pour cet échange et pour tout ce que tu apportes à cette belle discipline, on voudrait juste te dire : bonne glisse Marion 😉

“On ne jouit bien que de ce qu’on partage.”

About The Author

Pierre, 28 ans. « Petit poucet » de la team lhommetendance. Pur produit de la génération Y, j’entretiens la fibre qui me lie aux médias sociaux et cultive au quotidien mon goût pour le sport et les courses hippiques. Rien de tel qu’une bonne session sport pour se remettre les idées en place ! Blogeur sans prétention, je partage mes passions avec les intéressés.

Laissez un commentaire sur ce blog lifestyle pour homme