jeudi, juillet 18, 2019
L'Homme Tendance

Partir au ski à bas prix : plutôt bus ou Blablacar ?

partir-ski-bas-prix-blablacar

La France est l’un des pays au monde les plus attractifs, attirant chaque année plus de 80 millions d’étrangers. Que l’on préfère les paysages côtiers ou les paysages enneigés, c’est une destination phare où passer ses vacances. En hiver notamment, beaucoup de touristes décident d’y venir faire du ski, qu’ils soient étrangers ou français. Selon une étude réalisée par BVA Group, 13 % des Français pratiquent le ski régulièrement.

L’attrait pour cette activité sportive s’explique notamment par les centaines de stations de ski présentes sur le territoire, dont quelques-unes qui jouissent d’une certaine renommée à travers le monde. Par ailleurs, les montagnes françaises représentent 23 % du territoire national et totalisent 3 346 remontées mécaniques, classant notre pays en première position en termes d’équipement.

Partir au ski : quel coût ?

Les vacances au ski sont sans aucun doute les plus chères qui soient, ce qui explique pourquoi certains Français ne séjournent en station qu’une année sur deux. En moyenne, la semaine au ski revient à 950 euros en pleine saison. Pourtant, le forfait français est considéré comme l’un des moins chers comparé aux prix pratiqués par nos voisins autrichiens et suisses. Le logement arrive en tête de la liste des dépenses avec 30 % en moyenne de frais constatés, suivi par l’achat de différents forfaits, notamment pour les remontées mécaniques, ainsi que les repas et restaurants éventuels, les diverses locations de matériel, l’achat d’équipement sur place et/ou les cours de ski nécessaires pour les débutants. Tous ces frais engendrés mis bout à bout constituent au final une somme non négligeable.

La Plagne, un domaine pour tous les goûts !

À cela s’ajoutent les frais d’essence, de péage, d’usure, d’équipements spéciaux adaptés à la saison hivernale comme les pneus neige, les chaînes nécessaires pour assurer sa propre sécurité en voiture ainsi que celle des autres usagers. Le trajet aller-retour en automobile depuis Paris jusqu’à La Plagne-Tarentaise revient par exemple en moyenne à 280 euros, à ajouter aux dépenses ci-dessus mentionnées.

Or, il est tout à fait possible de faire des économies intéressantes sur ce poste de dépense en privilégiant d’autres solutions de transport mutualisé comme le covoiturage avec BlaBlaCar ou encore le bus. Faisons d’ailleurs un point sur ces deux solutions de transport, afin de déterminer laquelle des deux est la plus économique pour vos futures vacances au ski !

Bus ou covoiturage : quelle est la solution la plus avantageuse pour partir au ski ?

Pour réaliser un comparatif fiable, nous allons nous intéresser à une seule destination de ski : La Plagne, qui est actuellement la station de ski la plus fréquentée en France avec plus de 2,5 millions de visiteurs par an. Elle est d’ailleurs considérée comme la première station mondiale grâce à la qualité de ses infrastructures, mais aussi de par son emplacement au cœur de la région des Alpes, à la croisée de l’Italie, de la Suisse et de l’Allemagne. Nous partirons pour cette étude, de Paris, Bordeaux et Montpellier de manière à constater d’éventuelles différences entre ces trajets de longueur variable.

Paris – La Plagne : quelle solution est la moins chère ?

Paris et La Plagne sont approximativement situées à une distance de 650 kilomètres l’une de l’autre. En voiture individuelle, faire le trajet coûterait aux voyageurs 280 euros aller-retour (essence et péage compris), sans prendre en compte les équipements annexes et l’usure de la voiture qui engendreraient des frais supplémentaires. La solution la plus économique pour réaliser ce trajet est le bus puisqu’il vous suffira de débourser 39,99 euros pour vous rendre à La Plagne au départ de Paris. Selon les horaires de départ et le nombre d’arrêts, le trajet peut durer entre 8 h 30 et 10 heures.

En covoiturage, vous gagnez en moyenne une heure de trajet pour un coût avoisinant les 55 euros. Ainsi, pour les voyageurs pressés, le covoiturage offre le meilleur compromis.

Pour résumer, le voyage en bus revient à 80 euros l’aller-retour et le covoiturage à 110 euros, là où le trajet seul en voiture vous ferait dépenser 280 euros. Adopter des moyens de transport collectifs vous permet donc de faire de sérieuses économies, de près de 200 euros au total.

Bordeaux – La Plagne : quelle solution est la moins chère ?

Au départ de Bordeaux, il vous faut faire 746 kilomètres pour vous rendre jusqu’à La Plagne. Cela équivaut à 330 euros de frais d’essence et de péage en voiture individuelle pour un aller-retour. La solution la plus économique est encore une fois le bus (39,99 euros), pour une durée de trajet par contre sensiblement plus longue.

Dans ces conditions, le covoiturage semble de nouveau être la solution idéale en termes de durée (8 h 30), mais aussi de coût (60 euros). Même en voyageant en couple, le covoiturage est tout à fait rentable et vous fera économiser en moyenne 200 euros minimum.

dameuse-overthemoon-laplagne4

Montpellier – La Plagne : quelle solution est la moins chère ?

La distance pour ce trajet est moindre, puisque les deux localités sont séparées par seulement 415 km contre quasiment le double pour les deux autres cas de figure. En voiture, il vous faudrait débourser 88 euros pour 4 heures de trajet (essence + péage) contre 55 euros seulement au cas où vous choisiriez de contourner les péages, ce qui aurait tout de même pour conséquence d’allonger votre temps de parcours qui passerait alors de 4 heures à 7 heures.

Effectuer le même trajet en bus entraîne certains inconvénients : longueur du voyage (supérieure à 15 heures en tout), peu de possibilités en termes de dates de départ… pour un prix par contre aussi intéressant que précédemment. De son côté, BlaBlaCar défie toute concurrence en proposant des temps de parcours de 6 heures en moyenne contre la modique somme de 32,50 euros.

Pour conclure, nous constatons que le bus est souvent la solution la moins onéreuse sur les grandes distances, mais qu’il rallonge sensiblement la durée du trajet. Le covoiturage, quant à lui, est un peu moins compétitif sur les longues distances en termes de prix, mais a l’avantage d’être un mode de transport beaucoup plus rapide. Sur des distances moyennes, le covoiturage prend nettement l’avantage sur son concurrent. Ainsi, pour réaliser des économies substantielles, le covoiturage est le meilleur compromis. Mutualiser les coûts de transport peut vous permettre de cumuler jusqu’à 20 % d’économies sur le prix de votre voyage.

Pour dépenser encore moins, d’autres solutions s’offrent à vous concernant les autres postes de dépense que le transport : par exemple, réserver votre logement le plus tôt possible, pour vous assurer de meilleurs prix ou encore éviter si vous le pouvez la période des vacances scolaires et de la pleine saison en février, au cours desquelles les prix des séjours à la montagne explosent !

Donnez une bonne note à ce post

About The Author

Rédacteur lifestyle au masculin, j'accompagne L'HommeTendance.fr depuis ses débuts. J'aime découvrir de nouvelles tendances mode homme, beauté, et prodiguer les conseils que je glane au fil de mes nombreuses rencontres. Très heureux de contribuer à l'un des blogs homme les plus importants de France.

Laissez un commentaire sur ce blog lifestyle pour homme