mardi, novembre 12, 2019
L'Homme Tendance

Restaurant Fumé, le Smoke-House du 8ème arrondissement de Paris : Test et avis

Rare sont les restaurants qui proposent de travers de bœuf sur Paris. Encore moins des travers de bœuf fumés. Dès que j’ai appris ça, je me suis donc empressé d’aller découvrir cette nouvelle adresse ouverte en début d’année 2019 : le restaurant « Fumé »

Fumé restaurant est un restaurant ouvert par le jeune chef Ruben Sarfati, que vous avez sans doute pu découvrir pendant l’émission Top Chef 2012, qu’il avait faite alors qu’il n’avait que 18 ans.

Ruben Sarfati de retour dans le restaurant casher appelé Fumé

Ruben Sarfati de retour dans le restaurant casher appelé Fumé

A LA DÉCOUVERTE DU RESTAURANT FUME de Ruben Sarfati

Fumé est peut-être le premier Smoke-House situé dans le quartier très prisé du 75008. L’adresse exacte est au 10 rue Berryer Paris, à quelques pas des Champs Elysées ou du quartier des Ternes.

La salle pas très grande mais optimisée dans toute sa longueur est décorée avec goûts qui me fait penser à un restaurant italien de New York. Quelques touches de décoration, certification casher, ou des bouteilles de vins en hébreux nous fait comprendre que la nourriture aura également des inspirations israéliennes.

Fumé est un Smoke House et non un steak house, du coup, nous avons tout autant de concentration et de travail sur l’élaboration des entrées méditerranéennes, sur les poissons, et sur les accompagnements. Les sides sont plutôt originaux et proposent des artichauts frits, ou de la purée de topinambour, ce qui change des sempiternelles frites ou purée de pomme de terre aussi bonnes soient elles !

La carte du restaurant Fumé

La carte du restaurant Fumé, Paris 8

Le restaurant Fumé, un cadre chaleureux entre Méditerranée et US

Le restaurant Fumé, un cadre chaleureux entre Méditerranée et US

Si je devais résumer le restaurant Fumé en quelques lignes

  • Une cuisine méditerranéenne savoureuse et généreuse.
  • Un menu original pas uniquement centré sur les plats principaux (mon gros coup de cœur est une entrée)
  • Une ambiance et décoration atypique
  • Service très agréable malgré le restaurant plein à craquer !
  • Casher friendly

DÉGUSTATION DE LA CUISINE DE RUBEN SARFATI

Au restaurant Fumé c’est annoncé : on doit manger de la viande ou du poisson fumés.

Toutefois, avant d’entamer les plats, nous prenons un assortiment de toutes les entrées proposées à la carte : l’assiette de dégustation à 20€. Cela peut paraître cher pour 2 personnes, en revanche, on peut très facilement manger à 3 dessus ce qui au final est très rentable.

Mes coups de cœur en entrée

Si on m’avait dit que, dans un restaurant s’appelant « Fumé », mon coup de cœur allait être une salade de Quinoa, je lui aurais ri au nez. Mais oui, j’ai eu deux très gros coups de cœur :

  1. Gros coup de cœur pour la salade « quinoa, grenade et amandes fumées »
  2. Le deuxième coup de cœur, même si je dirais que c’est « plus facile » est pour les poivrons marinés.

Les portions ? Service des entrées très copieux avec des petits pains israéliens. Un mix d’entrées froides d’un mix entre méditerranée et moyen orient.

Assiettes de dégustation d’entrées.

Assiettes de dégustation d’entrées

Mes recommandations en matière de plats

En plat, je me commande le fameux travers de bœuf fumé. Clairement, c’est pour ce plat que je voulais tester le restaurant « Fumé ». En effet, c’est un plat que j’adore et ce n’est pas facile d’en trouver au restaurant mais c’est aussi compliqué à avoir chez le boucher. Souvent on trouve des côtes mais pas spécialement adaptées à ce type de plat.

Verdict du travers : Il est fondant est savoureux !!!

Travers de boeuf restaurant Fumé Paris

Travers de boeuf restaurant Fumé Paris

La technique de cuisson du Chef

Ruben Sarfati m’a expliqué la complexité de la cuisson : Tout d’abord fumé en cellule de fumage, puis cuit plusieurs heures au bouillon afin de le rendre tendre comme il faut. Histoire de recevoir un travers qui croustille dans l’assiette, Chef Ruben Sarfati termine la cuisson au four. Le seul petit bémol de ce mode de cuisson est que le fumé de la viande est plutôt léger.

En matière de goût ça ne m’a pas du tout dérangé car le travers est excellent. En revanche c’est vrai que d’après le nom du restaurant, je m’attendais à une signature un peu plus marquée. Je tiens également à ajouter une petite mention spéciale pour la sauce BBQ qui servie avec, est tout bonnement excellente !

Les desserts pour finir

Après avoir bien mangé, il serait dommage de partir sans goutter aux desserts. Nous choisissons volontiers un sabayon glacé aux noisettes, d’après une recette fraîchement élaborée par le Chef. Gourmand sans être trop sucré, un fort goût prononcé de noisettes. Une texture aérienne avec des morceaux de noisettes torréfiées qui viennent apporter de la mâche.

Un dessert parfait pour terminer mon repas ! Vous pourrez également goûter leur fameux cookie au chocolat fumé qui me faisait également de l’œil ! Mais ça ce sera pour la prochaine fois 😉

Le délicieux sabayon glacé aux noisettes

Le délicieux sabayon glacé aux noisettes

Fiche pratique du restaurant Fumé

About The Author

Passionné de viande rouge, de vins d'exception et de spiritueux, je me laisse aussi très bien tenter par une farandole de desserts façon grand chef. Je vous retranscrits avec grand plaisir toutes mes expériences gustatives, mes coups de cœur mais également mes déceptions. Suivez-moi aussi sur Instagram @gentilgourmet

Laissez un commentaire sur ce blog lifestyle pour homme