L'HOMME TENDANCE

L'homme Tendance: blog lifestyle pour hommes trendy, urbain, hypster, bobo,dandy gentlemen bikers

Squeezie sur Prime Vidéo : Avis sur cette série documentaire

Squeezie, série documentaire du Prime Video

C’est l’événement de ce mois de janvier 2024 : Prime Video sort le 19 janvier une série documentaire sur le Youtubeur n°1 en France. A 27 ans Squeezie, le vidéaste gamer phénomène casse régulièrement Internet avec des vidéos Youtube et ses différents concepts plus divertissants les uns des autres. Aujourd’hui, Prime Video nous emmène dans l’envers du décor pour nous faire découvrir qui est vraiment Squeezie et comment il est devenu une super star du web.

La bande annonce de « Merci Internet », la série documentaire sur Squeezie ⭐⭐⭐⭐⭐

  • Le pitch : Le documentaire « Merci Internet » retrace le parcours artistique de l’ascension fulgurante du premier vidéaste de France.
  • Nombre d’épisodes : 5
  • Plateforme : Prime Video
  • Quand : à partir du 19 janvier 2024
  • Notre note : ⭐⭐⭐⭐⭐

Qui est Squeezie ?

Si vous n’avez pas encore découvert l’univers captivant de Squeezie, préparez-vous à une plongée vertigineuse dans le monde du divertissement en ligne. Lucas Hauchard, mieux connu sous le pseudonyme de Squeezie, s’est imposé comme le Youtubeur numéro un en France, réunissant des millions de fans à travers le pays et au-delà.

À seulement 27 ans, Squeezie a réussi à transformer sa passion pour les jeux vidéo en une carrière florissante sur YouTube. Avec son charisme inimitable et son sens de l’humour affûté, il a su conquérir le cœur d’une génération avide de divertissement en ligne d’abord sur Youtube (18.7 millions d’abonnés) puis plus récemment aussi sur Twitch (4.9 millions de followers).

Je streame : "Merci Internet", la série documentaire sur Squeezie
Je streame : « Merci Internet », la série documentaire sur Squeezie

Du gaming au divertissement

Son contenu, à la base principalement axé sur le gaming, est émaillé de défis délirants, de réactions hilarantes, et d’une créativité sans limite. Au-delà de son talent pour le gaming, Squeezie explore également d’autres facettes de la vie quotidienne, partageant des vlogs captivants et des expériences uniques avec sa communauté toujours grandissante.

Au fil des années, Squeezie a élargi son empire numérique en diversifiant ses activités. De musicien à entrepreneur, il est devenu une véritable icône de la pop culture française. Son influence ne se limite pas seulement à la sphère digitale, mais s’étend également à la mode, la BD, la musique et même à l’organisation d’événements mythiques comme le GP explorer.

En somme, Squeezie incarne le succès d’une nouvelle ère du divertissement, où la frontière entre le virtuel et le réel s’estompe. Son charme naturel, son authenticité, et sa constante évolution artistique en font bien plus qu’un simple Youtubeur ; il est le reflet d’une génération connectée, avide de rire, de partage et d’expériences uniques. Squeezie n’est pas seulement une star du web, c’est une véritable figure emblématique de la culture contemporaine en France.

Notre avis sur la série documentaire consacrée à Squeezie

  • Impression générale : ⭐⭐⭐⭐⭐
    • J’ai adoré cette série documentaire car au fil des épisodes on apprend à connaître plus en profondeur Lucas Hauchard, tout en laissant de côté un peu Squeezie. Il nous dévoile ses forces bien sûr mais aussi ses faiblesses, ce qui permet d’humaniser cette icône du web. En parallèle, cette série est aussi une preuve de plus que la réussite ne peut s’obtenir sans travail acharné et sans passion. C’est un bel exemple pour tous les entrepreneurs.
  • Scénario : ⭐⭐⭐⭐⭐ Bien ficelé, le scenario nous tient en haleine. Chaque fin d’épisode est un déchirement ! Je n’ai qu’une seule hâte : découvrir le prochain. On retrace son parcours, de sa plus tendre enfance à son éclosion en tant de chef d’entreprise et en tant qu’adulte bourré d’obsessions, de responsabilités et de rêves toujours plus grands.
  • Réalisation : ⭐⭐⭐⭐⭐ Théodore Bonnet, réalisateur et acolyte de toujours de Squeezie, réalise cette série pour raconter son pote. C’est net et sans bavure ! En effet, on y retrouve les codes des dernières séries docu que l’on peut trouver sur les plateformes de streaming à la mode. Je pense notamment à celle d’Orelsan et à celle de Soprano. Avec un peu d’images d’archive, un peu d’interviews, un peu de backstages, un peu de reportages et quelques effets spéciaux, la recette est très équilibrée et le résultat parfaitement digeste. Un vrai régal !
  • Storytelling : ⭐⭐⭐⭐⭐ L’histoire de Squeezie semble être racontée de manière honnête à la fois par le principal intéressé mais aussi et surtout par ses proches. Ici aussi, la recette est simple et efficace pour nous apporter du rire, des larmes, des bons sentiments, du suspens et de l’amour.
  • Objectivité : ⭐ Dans cette série documentaire réalisée par son ami et partenaire, Squeezie se raconte et est raconté par ses proches. Donc forcément, j’ai tendance à penser que cela manque clairement d’objectivité. Ici, Squeezie est un mec intelligent, drôle, sensible, proche du génie. Certes, on y décèle quelques failles mais rien de bien méchant capable d’écorner son image. C’est toujours la limite de ce genre de série, mais on adore ça ! En même temps, on ne s’attendait pas à un Complément d’enquête sur Squeezie, donc pas la peine de s’emballer.

Et vous qu’en pensez-vous ?

Tu as trouvé cet article utile ?

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 5

Sois le premier à partager ton avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *