L'HOMME TENDANCE

L'homme Tendance: blog lifestyle pour hommes trendy, urbain, hypster, bobo,dandy gentlemen bikers

L’hygiène corporelle et vestimentaire des Français confinés en quelques chiffres

L’hygiène corporelle et vestimentaire des Français confinés

À l’occasion de la crise du Coronavirus, la question du respect des règles d’hygiène corporelle a quitté l’univers de « l’intime » – qui lui a longtemps valu d’être traité à la légère dans les champs médiatique et académique – pour devenir un enjeu de santé publique de premier plan au cœur des discours des autorités publiques et sanitaires avant comme après la mise en place du confinement.

Dans un pays un temps perçu comme surexposé du fait de ses « mauvaises » habitudes en matière de discipline (« gaulois réfractaires »), de civilité (bises, serrage de main…) ou d’hygiène corporelle, les messages appelant à l’application des « gestes barrières » et autres règles de distanciation sociale ont en effet fait l’objet d’un martèlement médiatique exceptionnel, imposant l’idée selon laquelle le respect de l’hygiène était un facteur de résilience déterminant dans la lutte contre la  dissémination du virus.

Pour autant, on observe que la crise du Coronavirus n’a pas fait évoluer tous les comportements d’hygiène corporelle dans le même sens. Cette enquête Ifop réalisée pour 24Matins.fr tend à montrer que le repli social lié au confinement s’est accompagné d’une dégradation de la fréquence de lavage du corps ou des sous-vêtements (notamment chez les personnes confinées seules), signe que l’hygiène reste avant tout guidée par la prise en considération du regard d’autrui dans la gestion de son apparence corporelle.

Une toilette complète pas toujours quotidienne et une hygiène vestimentaire en berne 

  1. À peine plus de deux Français sur trois (67%) procèdent à une toilette complète tous les jours, contre 76% fin janvier au début de la crise.
  2. Les femmes plus exigeantes que les hommes : 73% se lavent entièrement tous les jours, contre 61% des hommes.
  3. Les hommes confinés seuls sont ceux qui se lavent le moins souvent : à peine 57% d’entre eux procèdent quotidiennement au lavage de leurs corps et visage.
  4. Un comportement d’hygiène qui s’observe également en matière vestimentaire : 91% des femmes changent de culotte “tous les jours”, contre 68% des hommes pour leur slip/caleçon !
  5. Un laissé allé plus présent lorsque l’on est seul : 41% des hommes confinés seuls admettent ne pas changer de slip tous les jours (contre 15% des femmes). 
  6. Un confinement qui impact également l’appréciation de soi : seules 12% des Françaises se trouvent “belles” depuis le confinement (contre 22% avant).

L’impact du confinement sur l’appréciation de soi

  • Si 22% des Françaises se trouvaient “belles” avant le confinement, l’enfermement a eu un impact sur l’image qu’elles ont d’elles mêmes, puisque seules 12% affirment se trouver “belle” aujourd’hui.
  • Un ressenti négatif de l’apparence physique plus accentué chez les jeunes de 25-34 ans (26%), et les femmes vivant seules (27%).
  • Une dépréciation qui amène à moins de rigueur au niveau de l’hygiène corporelle, puisque les femmes qui se trouvent moins belles en période de confinement, sont plus nombreuses (27%) à négliger la toilette complète. 

Enquête réalisée auprès d’un échantillon de 1 016 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus,par questionnaire auto-administré en ligne du 3 au 4 avril 2020.


Show More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *